MICHEL MACRÉAU

Michel Macréau (1935-1995) a souvent titré : « Quels nous sommes! » Notre identité, nos contradictions, le genre, les rapports de couple, sont ses terrains d’investigation favoris, dans un jeu d’écritures qui laisse une grande liberté d’interprétation.

Pour Combas, Michel Macréau est un précurseur de Basquiat : « Je trouve que le rapport avec Basquiat est évident. Certains tableaux sont très proches, mais les gens ne veulent pas le voir. Dans le passé, je me suis amusé à faire passer des détails de ses oeuvres - comme certaines têtes - pour du Basquiat, et ça fonctionnait. » ( Robert Combas, 2014).

Un tableau émouvant montre Michel Macréau, en 1967, la bouche agrafée. « Je me demandais, m’a-t-il dit, si ce que je faisais avait un sens, et même si c’était de l’art ».

Michel Macréau retrouve confiance au début des années 80, avec l’arrivée de la « figuration libre » en France, dont justement Combas, et à l’étranger Penck et surtout Basquiat auquel, il est vrai, certaines de ses œuvres font penser d’une manière étonnante.

Dans ses œuvres les plus importantes des années 60, Michel Macréau déployait une extraordinaire énergie en bondissant autour de la toile ou du papier à même le sol sans recul, pour « laisser une place au hasard » et une plus grande liberté au regardeur. Son souci simultané de la construction explique qu’elle intrigue toujours autant.

Pour plus d'informations et de découvertes, rendez-vous dans la rubrique médias

Biographie de Michel Macréau

EXPOSITIONS (PRINCIPALES)

PERSONNELLES

 1962 « Exposition personnelle », Galerie Raymond Cordier, Paris

 1967    Première exposition personnelle à la galerie T, Haarlem, Pays-Bas

 1974 « Les Graffitis de Michel Macréau », Galerie l'Oeil de Boeuf, Paris

 1974    Exposition personnelle à la galerie T, Haarlem et foire de Bâle

 1974    Exposition personnelle à la galerie Remarque, Trans-en-Provence

 1987    Exposition personnelle à la galerie Georg Nothelfer, Berlin

 1988    Exposition personnelle à la galerie Barbier-Beltz, Paris

 1989    One man Show à la Fiac - Galerie Babier-Beltz qui l’expose régulièrement

 1992    Rétrospective, Musée-château d'Annecy

 1994    Première exposition personnelle à la galerie Alain Margaron qui l'expose ensuite régulièrement

 1995    Importante rétrospective au Musée des Arts décoratifs de Bourges 

 1996    Exposition personnelle au Musée d'Alençon

 1997    Exposition personnelle, Centre d'Art contemporain, Istres

 1999    Exposition personnelle, Espace Paul Rebeyrolle, Eymoutiers

 2000 « La Vérité en peinture de Michel Macréau », Galerie Alain Margaron, Paris

 2001    Exposition personnelle, Musée Ziem, Martigues

 2006 « Renverser les barrières pour peindre », Galerie Alain Margaron, Paris

 2008 « Michel Macréau, parcours », Galerie Alain Margaron, Paris

 2009 « Michel Macréau, entre diable et Dieu », Galerie Alain Margaron, Paris

 2012 « Michel Macréau, 30 portraits », Galerie Alain Margaron, Paris

 2015 « Michel Macréau, les choix de la Galerie », Galerie Alain Margaron, Paris

 2016 « Michel Macréau - exposition hommage », Galerie Alain Margaron, Paris

 2019 « Seul dans les années 60 », Galerie Alain Margaron, Paris

COLLECTIVES

 1960 « Exposition collective », Galerie Raymond Cordier, Paris

 1964 « Figuration Narrative », Galerie Gérald Gassiot-Talabot, Paris

 1966 « Opiniào 66 », Musée d'Art moderne, Rio de Janeiro, Brésil

 1967 « Bande dessinée et Figuration narrative », Musée des Arts décoratifs, Paris

 1990 « Macréau-Maryan », Galerie Fanny Guillon-Lafaille, Paris

 1990 « Pour saluer le dessin », Musée Ingres, Montauban

 1990 « Le Visage dans l'art contemporain », Musée du Luxembourg, Paris

 1990 « Le Visage dans l'art contemporain », Musée des Jacobins, Toulouse

 2009 « Art Brut », Musée de la Halle Saint-Pierre, Paris

du mardi au samedi   •   11h-13h et 14h30-19h30   •   5 rue du Perche, 75003 Paris, France   •   01 42 74 20 52  

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Pinterest Icône
  • Noir Icône YouTube